IGN - Les nouveaux locaux en service

Les nouveaux locaux du service de l’imagerie et de l’aéronautique de l’IGN sont désormais en service. Menés tambour battant, les travaux ont suivi les phases prévues : dans un premier temps les avions et la maintenance ont pris possession des hangars flambants neufs, puis l’ensemble des équipes a rejoint les bâtiments dédiés au traitement des données issues des prises de vue aériennes. Un nouveau départ pour les 50 agents de cette unité IGN sous la responsabilité de Sylvain Airault. Mais au fait, que font-ils ?

L’Institut Géographique National s’appelle en réalité depuis 2012 « Institut national de l’information géographique et forestière ». Comme son nom l’indique, cet opérateur public traite des sujets liés à la géographie de notre territoire (France métropolitaine et outre-mer) et à tout ce qui le recouvre. Basé à Saint-Mandé, il est composé de nombreux services dont celui qui s’implante à Beauvais, dédié aux activités aériennes. Forêts, cours d’eau, configuration des reliefs, des espaces ruraux et des espaces urbains… rien n’échappe à l’oeil vigilant, aguerri et extrêmement rigoureux du personnel navigant des 4 avions (des Beechcraft 200 Super King Air pour les connaisseurs) qui survolent chaque parcelle ! Tous les ans, ils actualisent ainsi 1/3 du territoire en imagerie de haute résolution et en levés altimétriques par laser aéroporté. Des missions planifiées mais l‘IGN gère aussi des urgences, notamment pour photographier les zones inondées au moment le plus proche des pics des crues, à la demande du Service central d’hydrométéorologie et d’appui à la prévision des inondations (SCHAPI).

Un maillon fondamental de l’aménagement du territoire

À quoi et à qui servent ces données ? Les données brutes font l’objet de traitements à la pointe de la technologie afin de répondre aux attentes des institutions. Car l’IGN est au coeur des projets environnementaux et des politiques d’aménagement du territoire, sous la double tutelle du ministère de la transition écologique et solidaire et du ministère de l’agriculture et de l’alimentation. Ses experts apportent une plus value aux données brutes en réalisant des traitements numériques en aval des acquisitions, et les déclinent en plusieurs gammes de produits et services, en majeure partie gratuits. L’open-data qu’ils alimentent constitue une aide précieuse à la prévention des risques, à la défense et à la sécurité nationale, aux politiques agricole et forestière. Les prises de vue aériennes numériques sont d’ailleurs accessibles à tout un chacun, grâce au « geoportail.gouv.fr ». Des millions de données sont en ligne, avec une spécificité d’importance : elles sont sourcées, datées, vérifiées et donc « souveraines » par rapport à d’autres opérateurs, aux visées plus commerciales… Une dimension incontestable.

Le bénéfice de l'installation beauvaisienne

Dès l’annonce de la fermeture de la base de Creil qui l’accueillait depuis 1947 et l’obligation de s’implanter ailleurs, la proposition du SMABT de construire un équipement dédié l’avait emporté sur d’autres hypothèses, car il offrait la possibilité de regrouper les opérations aériennes, la maintenance des avions et le traitement des données dans des conditions optimales, en totale concertation avec la direction de l’IGN et la cinquantaine d’agents concernés. Hangars de maintenance et de stationnement, bureaux et équipements hightech ont été déclinés par le groupement ARVAL-SIRETEC-VENATECHLTA, lauréat du concours d’architecture, tout en subtilité. Une réussite aux yeux de tous, tant sur la forme que sur le fond, qui conforte la plate forme aéroportuaire de Beauvais en termes non plus seulement de passagers mais de haute technicité. Et qui permet au service de l’imagerie et de l’aéronautique de retrouver une cohésion de fonctionnement propice au bien-être et à la performance. Notons également, et ce n’est pas le moindre bénéfice, que ces travaux ont impliqué plusieurs entreprises locales et impacté positivement l’emploi dans ce secteur.

Inauguration IGN Beauvais
Inauguration IGN Beauvais

Inauguration des équipements de l'IGN à l'aéroport de Beauvais-Tillé en présence des élus du SMABT

Jeudi 12 juillet 2018

Caroline Cayeux
Présidente du SMABT
Sénateur-Maire de Beauvais

« C’est une belle image,

de recevoir l’IGN sur l’aéroport

de Beauvais : cela conforte

cette plate-forme aéroportuaire

en termes non plus de passagers mais de haute technicité. »

© 2020 - SMABT - Syndicat Mixte Aéroport Beauvais-Tillé - Beauvais

  • Facebook - Grey Circle